« Your story, my eyes »

 

Il m’a fallu des années pour répondre à mon besoin de raconter des histoires et m’exprimer de manière créative. J’ai commencé par écrire, dés l’adolescence, mais le processus était trop long, frustrant. J’avais besoin de plus d’immédiateté pour m’exprimer et j’ai trouvé dans la photo le médium parfait. J’ai toujours aimé la photographie mais quand j’ai acheté mon premier appareil c’est devenu une drogue.

J’ai commencé à réaliser que je pouvais raconter les histoires que j’avais en moi, mais j’ai aussi compris que je savais comment capturer les histoires autour de moi, les petites choses qui se produisent chaque jour.

Et c’est en partie la raison pour laquelle j’aime tant photographier les mariages. Il a ses règles et à certains égards c’est un événement très orchestré, vous savez ce qui va se passer, avec l’expérience vous anticipez chaque moment. Et pourtant vous ne savez rien. Chaque mariage est unique, chaque couple, chaque famille, ajoute quelque chose de nouveau, une alchimie magique. J’aime être là pour capturer ce moment si particulier dans la vie d’un couple mais je déteste le perturber. Vous ne me verrez pas courir partout pour dire aux gens quoi faire. J’essaie d’être le moins intrusif possible en capturant les événements tels qu’ils se produisent.

Je sais que l’histoire est là, toute la beauté et l’émotion, tous les personnages et les détails. Je sais que ce sera beau, les gens seront détendus et je n’aurai pas à leur dire quoi faire, où regarder. Je laisse l’histoire se dérouler et j’essaie de tout saisir. Y compris ce que vous n’aurez pas vu. Je pense souvent aux enfants de ces couples qui regarderont ces photos dans 20 ans et découvriront l’histoire de leurs parents. C’est aussi pour eux que je fais ça.
J’ai réalisé que je savais bien raconter des histoires – longues et courtes – les miennes et celle des autres – et il n’y a rien que j’aime plus. Je n’ai pas besoin de faire grand-chose, les histoires sont déjà là. Vous ne me verrez pas créer des moments, dire aux garçons d’honneur de porter le marié ou au papa d’enlacer sa fille avant de la conduire dans l’allée. Il le fera probablement naturellement et je saisirai ce moment, car c’est le moment qui compte.

Au cours des 7 dernières années, j’ai eu beaucoup de chance, j’ai photographié des mariages dans toute la France et à l’étranger pour des couples de tous les horizons. Les histoires que j’ai vécu à leur côté m’ont fait pleurer où rire aux éclats et m’ont fait croire que l’amour est vraiment tout ce dont nous avons besoin.

Et si je vous raconte un peu mon histoire, je suis là avant tout pour raconter la vôtre.

 

▼ English ▼

Photographer specialized in wedding coverage ; I’m based in Provence and I can join you anywhere in France or in the world.

Renewing the idea of the classical and conventional wedding photography, I propose you an artistic vision, sensitive and modern of photo coverage.

I work on a unique magnifying treatment for each picture, giving an infinite range of emotions and colors of life. I let as much space to color and black and white, but above all I take much care to your wishes.

Discretion is my motto cause it’s when you can’t see me that you behave the most naturally. I like to mingle with your families and friends, a bit like a privileged guest in charge of crystallizing your happiness.

I can be your eyes so that later these photos are your memory. Through the filter of my sensitiveness I love telling with pictures all the poetry and emotion of this intimate moment.

A unique vision for a unique day ; a sensitive interpretation of each precious moment, for no wedding is like another one, for the joy you will remember through my pictures belongs to you (is yours)…

For the most beautiful memories can also be a work of art.

Laurent Brouzet